Notre radio

Notre radio

15 mai 2017

20 ans d'émissions sur Judaïques FM !



Il y a exactement vingt ans, le 15 mai 1997, notre station Judaïques FM diffusait le premier numéro d'une nouvelle série. Le sujet de l'émission était "Le lycée Carnot de Tunis, pépinière de talents juifs, chrétiens et musulmans", et mes invités étaient Mounira Lakhal et Michel Hayoun, de l'association des anciens élèves ...

Son jingle reprenait les premières notes d'une musique arabe joyeuse - du genre que l'on entend dans les mariages et les Bar Mitzvot -, chanson d'ailleurs reprise par Zahava Ben, israélienne d'origine marocaine ; et c'était une symbolique tout à fait voulue pour annoncer une émission censée promouvoir le dialogue judéo-musulman. Faut-il rappeler le contexte ? Nous étions juste quelques années après les accords d'Oslo, et le processus de paix même bien ralenti restait plausible entre Israéliens et Palestiniens ; c'était avant la seconde Intifada, mais aussi avant le 11 septembre et l'irruption brutale de l'islamisme radical dans une actualité sanglante et qui ne s'est pas arrêtée ; mais c'était aussi avant les "Printemps arabes", les guerres en Irak et en Syrie, et tant d'autres évènements ... bref, c'était au siècle dernier, et quand je consulte la liste des thèmes des premiers numéros de cette série, je me dis que vraiment nous avons changé à la fois de siècle et de planète !

Pour le visiteur de passage ou le lecteur fidèle mais distrait, je vous donne le lien permanent donnant une présentation de l'émission : elle a été réactualisée il y a cinq ans déjà, mais elle reste valable pour vous dire l'essentiel. Inutile donc d'y revenir, sinon en soulignant un point : j'ai su, au tournant du nouveau millénaire, faire évoluer l'objet de ma série du simple soutien au dialogue judéo-musulman et inter communautaire - toujours traité régulièrement, bien sûr -, à la "connaissance du monde musulman", concept large et permettant de parler de sujets extrêmement divers.  Inutile donc d'insister sur l'extrême variété des thèmes abordés par "Rencontre" : il vous suffit, pour les douze dernières années, de passer en revue les présentations regroupées en liens permanents, à droite de la page d'accueil et sous le libellé "Émission et invités".

Mais au delà de l'élargissement de ma thématique, l'essentiel s'est joué ailleurs : d'une émission réalisée par un producteur bénévole - comme le sont quasiment toutes les émissions culturelles diffusées sur Judaïques FM - mais surtout sans expérience, on est passé à une série maintenant connue par un grand nombre d'invité connus, et dont beaucoup m'envoient spontanément leurs derniers ouvrages. Du partage avec des invités sympathiques, mais pas forcément experts des sujets traités, on est passé et depuis déjà de longues années, à des entretiens "professionnels", avec des journalistes, historiens, acteurs de la société civile et personnalités diverses. Je m'en suis rendu compte en faisant le "pointage" de tous mes invités pendant vingt ans : 287 hommes et femmes, de toutes origines, confessions et compétences ; que vous avez pu entendre pendant vingt ans, au fil de 403 émissions à ce jour !

Les premiers anniversaires ont été marqués par des émissions spéciales : après un premier bilan fait au bout de huit mois, j'ai marqué successivement les cinq ans en 2002 ; puis "la Bar Mitzvah", soit les treize ans, avec mon complice des débuts, Emile Moatti ; puis les quinze ans en 2012, avec André Nahum (z"l), pilier de notre station, et je m'en souviens avec un pincement au cœur car c'était avec un ami disparu. Je ne marquerai pas les vingt ans avec un numéro spécial pour nos auditeurs ; mais je vous offre, juste pour vous amis lecteurs, ce petit billet : merci de m'avoir suivi, merci de m'écouter, et en espérant vous accompagner encore longtemps sur le 94.8 FM !

J.C