Notre radio

Notre radio

14 juin 2016

Il faut sauver les Yézidis : Deborah Harros Goldman sera mon invitée le 19 juin

Réfugiés yézidis dans la montagne, août 2014
 
Retour au Moyen-Orient pour la prochaine émission, et nous allons évoquer à nouveau les horreurs des guerres civiles en Syrie comme en Irak, où les populations locales subissent la barbarie du Daech ou Etat Islamique ; mais on parlera précisément d'une minorité, victime de massacres et de persécutions, une minorité qu'en fait nous avons tous découverte à l'été 2014, au moment de l'avance foudroyante des djihadistes, dans le Nord irakien. Cette minorité, ce sont les Yézidis, une population à la religion monothéiste mais qui n'est ni musulmane ni chrétienne, et qui survivait depuis des siècles, majoritairement en Irak, et pour partie en Turquie et dans des anciennes républiques de l'ex-URSS. Les Yézidis irakiens étaient localisés dans le territoire autonome du Kurdistan, là où justement les troupes du Daech se sont emparés de territoires importants il y a deux ans ; il y eut immédiatement des massacres, et l'enlèvement de milliers de femmes soumises à des viols, et ensuite à un esclavage sexuel, comme d'autres qui en ont été victimes au Moyen-Orient. Un homme a décidé qu'il fallait réagir et venir en aide à ces victimes innocentes, son nom est Steve Maman, c'est un homme d'affaire juif de nationalité canadienne et d'origine marocaine. Il a créé une fondation dédiée à leur sauvetage, qui s'appelle CYCI (en anglais, c'est l'abrégé de "Christian and Yezidis children of Irak"). Cette association a une représentante très dynamique en France, Deborah Harros Goldman, et j'aurai le plaisir de la recevoir sur notre plateau.

Parmi les questions que je poserai à mon invitée :
-       A propos de Steve Maman : pourquoi a t-il décidé un jour d'être une sorte d'Oscar Schindler juif, c'est à dire de mettre sa fortune personnelle au service de victimes qui n'étaient pas de sa religion ? Vous même, vous êtes juive pratiquante, pourquoi vous êtes engagée pour cette minorité si lointaine, est-ce que cela est bien perçu lorsque vous en parlez autour de vous dans notre communauté ?
-        A propos des Yézidis : quelle est leur croyance ? Depuis quand existent-ils ? Quelle est leur ethnie, sont-ils proches des Arabes ou des Kurdes par leur langue, par exemple ? Et combien étaient-ils ces dernières années ?
-        Dans votre documentation, vous dites qu'ils ont subi 74 massacres dans l'Histoire, qui s'apparentaient à des tentatives de génocide : pourquoi cette haine de la part des Musulmans ? Et comment se sont comportés à leur égard les Kurdes, qui sont eux-mêmes une minorité ?
-        Nous avons tous à l'esprit les horreurs commises par le Daech  : il nous menace tous, on l'a vu avec les attentats en Europe ; ensuite on sait qu'il met en scène sa barbarie, en produisant des vidéos de ce qu'il fait subir à ses prisonniers : décapitation, victimes brûlées vives, homosexuels jetés dans le vide, etc. Cependant en ce qui concerne les femmes, cet esclavage sexuel est quelque chose de vraiment spécifique à l'Etat islamique : comment expliquez-vous cette violence systématique, est-ce que ces viols sont uniquement dus à leur bestialité, ou est-ce qu'il y a derrière un autre objectif ?
-        L'action de Steve Maman a débuté en septembre 2014, avec le sauvetage de trois familles chrétiennes d'Irak, et puis a été élaboré le projet de sauver le plus grand nombre possible de femmes et d'enfants esclaves du Daech, en les rachetant : comment a pu s'établir le contact avec leurs responsables, quels ont été les intermédiaires ? D'où sont venus les fonds ? Et combien de femmes et d'enfants ont pu être libérés ?
-        L'action de la fondation CYCI ne s'est pas arrêtée à ce rachat de captifs : les Yézidis, comme les Chrétiens mais aussi comme beaucoup de Musulmans ont fui les horreurs de la Guerre et font partie des millions de réfugiés, au Moyen-Orient, et bien sûr en Europe où les voit arriver, surtout depuis 2015 : combien de familles avez vous aidées ? Comment le faites-vous ? Comment réagissent-ils en apprenant que ce sont des Juifs qui ont créé cette fondation ? Est-ce que cette aide est aussi donnée à des réfugiés qui ne sont ni Yézidis, ni chrétiens ?

Un sujet vraiment original et qui n'avait jamais été abordé dans mon émission : soyez nombreux au rendez-vous !


J.C