Notre radio

Notre radio

09 février 2012

Tunisie, des caricatures qui font du bien (2/2) !

Pour rappel, ce dessin - extraordinairement osé, dans un pays musulman et qui plus est maintenant gouverné par un parti islamiste - dénonce le procès qui a suivi la diffusion sur une chaîne de télévision du dessin animé "Persépolis", où la figure divine apparait sous des traits humains, ce que les intégristes considèrent comme un sacrilège vis à vis du Coran. Le patron de la chaîne tunisienne Nessma, Nabil Karoui, est poursuivi pour "atteinte aux valeurs du sacré".

J.C